L’aide mobili-jeune
Fiche 8

L’aide mobili-jeune

Peuvent en bénéficier :

Les jeunes de moins de 30 ans, salariés dans une entreprise du secteur privé non agricole, sous contrat d’apprentissage, d’alternance ou de professionnalisation.

 

A quelles conditions ?

L’occupation du logement doit être liée à la période de formation et la demande doit être présentée au plus tôt 3 mois avant la date de démarrage du cycle de formation et au plus tard dans les 6 mois à compter de la date de démarrage du cycle de formation.

 

Quel est le montant de l’aide ?

Prise en charge partielle des échéances ou des quittances (déduction faite de l’APL) à hauteur de 10 euros à 100 euros mensuels.

La prise en charge des échéances se fait pendant toute la période de formation professionnelle pour une durée maximum de 3 ans et ce tant que le jeune perçoit une rémunération égale ou inférieure au SMIC.

 

Comment cette aide vous est-elle versée ?

Le versement se fait d’avance au locataire chaque début de trimestre (à l’exception du dernier trimestre).

Comment obtenir votre dossier ?

Droits ouverts dans la limite d’une enveloppe financière PROPRE à chaque CIL :

  • Un accord est systématiquement donné pour tout demandeur respectant les critères d’octroi. Le dossier, une fois complet, est examiné dans un délai de huit jours.
  • A défaut de réponse dans ce délai, l’AIDE MOBILI-JEUNE est considérée comme accordée. Le demandeur qui se voit refuser l’aide peut faire appel auprès du Conseil d’Administration du CIL, et en cas de NOUVEAU refus, auprès de l’UESL.

Pour toute information complémentaire, contacter le site : www.actionlogement.fr

 

Action logement